06 23 835 816

Le pâté de chèvre aux châtaignes

5,60

de Marion et Lucas, éleveurs dans le Tarn (81)

Stop aux préjugés : il vous suffit de goûter à ce pâté pour changer d’avis sur la viande de chèvre. La viande caprine, peu utilisée dans la cuisine française est pourtant l’une des plus consommée dans le monde.

A déguster simplement sur une tranche de bon pain frais, ou en dés dans une salade. Faites-nous confiance…c’est un véritable coup de cœur et une belle découverte !

En stock (peut être commandé)

Livraison gratuite en France à partir de 49€ 

Description

Avec un goût fin, raffiné et moins marqué que celui de l’agneau, cette viande est très appréciée pour sa faible teneur en gras, sa qualité protéique et ses multiples vertus. Outre le fait qu’elle soit maigre comparativement aux viandes ovines ou bovines, son taux de matière grasse contient peu d’acides gras saturés.

L’association avec la châtaigne est une vraie réussite ! Nous vous conseillons vivement de faire l’expérience de cet excellent pâté.

Le saviez-vous ? 

L’odeur très forte du bouc est émise par de petites glandes entre ses cornes qui sécrètent ce “parfum”, surtout en période de reproduction. Ce signal odorant stimule la fertilité des chèvres et déclencherait l’ovulation. Les molécules olfactives de ce type sont assez rares chez les mammifères et le fonctionnement de ces signaux chimiques reste encore un mystère …

Qui se cache derrière?

Installés depuis fin 2015, Marion et Lucas se sont lancés dans cette belle aventure avec un pari fou, faire découvrir et aimer la viande caprine… une viande aussi savoureuse que diététique.

Agriculteurs soucieux du bien-être animal et de l’environnement, ils dédient les 60 ha de la ferme à l’alimentation de leurs animaux, et le lait de leurs 250 chèvres sert à la fabrication de la fromagerie voisine.

Lorsque le couple rachète l’exploitation agricole, la bergerie est vide et les 60 ha sont exploités en grandes cultures. Depuis 2015, ils refaçonnent le paysage de cette ferme selon leurs convictions : la bergerie a retrouvé ses animaux, 3.5 ha sont aménagés en agroforesterie et des haies sont replantées pour séparer les parcelles. Les haies avaient été arrachées afin de « libérer de la place » pour des cultures mais elles présentent pourtant de nombreux atouts durables. Les haies favorisent notamment la biodiversité en procurant nourriture et hébergement aux insectes et animaux auxiliaires, luttent contre les effets néfastes du vent, régulent l’humidité du sol, permettant de réduire l’utilisation d’intrants et pesticides.

Le mot de Marion :

« Lorsque nous nous sommes installés, nous avons acheté un troupeau de chèvres élevées uniquement en bâtiment, nous avons donc dû leur apprendre à pâturer ! Nous les sortions quelques heures par jour pour qu’elles découvrent la nature et qu’elles goûtent toutes les saveurs des prairies. Maintenant nous attendons que nos arbres aient bien grandi pour leur faire découvrir les différents feuillages. »

Informations complémentaires

verrines de 180g

A conserver au frais après ouverture

DLC du lot actuel : fin décembre 2023

X