06 23 835 816

Tapenade « Confit d’olive au gingembre »

4,90

La tapenade de Manon et Pierre-Henri, oléiculteurs en Drôme provençale (26).

A base d’olives noires de Nyons (AOP) ce confit d’olive est à la fois original, puissant et doux. A goûter absolument !

En stock (peut être commandé)

Livraison gratuite en France à partir de 49€ 

Description

Dégustez cette tartinade à l’apéritif, en entrée froide ou encore en fond de tarte associé à des légumes de fin d’été.

Cette tapenade « confit d’olive au gingembre » est à goûter absolument :

une note d’originalité avec le gingembre subtilement dosé, un goût puissant sans amertume ni acidité des olives de grande qualité et une douceur réconfortante grâce à la préparation en « confit ».

Préparée avec les olives de la variété « Tanche » produites sur l’exploitation. Cette variété d’olive bénéficie de 2  Appellations d’Origine Protégée (A.O.P.) : L’olive noire de Nyons et l’huile d’olive de Nyons. Charnues et finement ridées, les olives noires de Nyons AOP révèlent des arômes fruités, de sous-bois, de fruits rouges, d’olive mûre, de chocolat et de vanille.

Le saviez-vous ? :

Les fleurs de l’olivier sont petites, blanches et dressées en petites grappes à l’aisselle des feuilles, sur des rameaux de l’année précédente seulement. La pollinisation de l’olivier est assurée exclusivement par le vent: c’est l’anémogamie ! Et seulement 5% des fleurs donneront un fruit.

Qui se cache derrière?

En 2013, Pierre-Henri arrive sur l’exploitation familiale spécialisée en oléiculture et arboriculture fruitière et il s’y installe à 100% avec Manon en 2018.

Située en Drôme provençale, plus précisément en Baronnies, l’exploitation s’étend sur environ 20 ha. L’âge moyen des 1300 oliviers en production est de 60 ans, les plus vieux ont 100 ans.

Manon et Pierre-Henri ont converti une partie de leur exploitation en agriculture biologique. Concernant les oliviers, ils travaillent en agriculture raisonnée pour limiter au maximum les traitements grâce à des outils d’aide à la décision. Notamment la mise en place de pièges à phéromone pour contrôler les populations de mouche de l’olivier, qui est le ravageur le plus important sur cette culture. Ainsi, ils anticipent et utilisent autant que faire se peut des produits d’origine naturelle.

La récolte des olives s’effectue à maturité, entre décembre et janvier. Les gelées matinales permettent un beau flétrissement naturel des olives, critère indispensable à l’obtention de l’AOC Nyons !

Avec un vibreur, Pierre-Henri fait tomber les olives mûres dans les filets placés sous les arbres, puis elles sont ramassées manuellement. Après la récolte, les olives sont triées rigoureusement avant d’être envoyées en transformation : huile d’olive, olives en saumure, olives piquées… Charnues et finement ridées, les olives noires de Nyons AOP révèlent des arômes fruités, de sous-bois, de fruits rouges.

Le mot de Pierre-Henri :

« J”ai repris l’exploitation familiale en 2013 avec passion et détermination. Depuis c’est dans un cadre somptueux, face au Mont Ventoux, entre le bleu des lavandes et le vert-argent des feuilles d’oliviers, que je produis et transforme, au rythme des saisons, les productions que m’offrent mes arbres. »

Informations complémentaires

Pot de 90gr

A conserver au frais après ouverture.

X